A la découverte de Norwégian Air

A l’occasion de mon récent voyage à Coachella, j’ai eu l’occasion de tester la compagnie Norwegian.

Je voyage régulièrement vers les états unis, et jusqu’à présent j’avais le reflexe de voler avec les compagnies traditionnelles, ignorant que Norwegian était récemment venu bousculer le marché des vols transatlantiques.

Et quand je dis bousculer, je devrais même dire bouleverser !

Paris/New York à moins de 300 Euros

Imaginez un aller-retour Paris/New york/ Paris à moins de 300 euro

ou bien encore un Paris/Los Angeles/Paris à partir de 400 euros.

(Soit des prix quasiment divisés par deux par rapport aux compagnies traditionnelles.)

Et bien Norwegian l’a fait !

Et je parle de vols sans escales, qui partent directement de Paris Orly ou de CDG

Et pour ceux qui aiment avoir un peu plus de confort (ce qui est mon cas), la compagnie propose même une classe premium avec des tarifs à partir de 700 Euros.

Si je connaissais les vols low-cost en Europe, j’ignorais ce que cela pouvait donner sur un vol de près de 12h, j’ai donc profité de devoir me rendre en Californie à l’occasion d’un célèbre festival de musique, pour tester l’expérience Norwegian.

La cabine Premium

 J’ai eu la chance de voyager en cabine premium. Située à l’avant de l’appareil, cette zone offre un espace et un confort supérieur.

Pour les connaisseurs, je dirais que la cabine Premium de Norwegian se situe entre une classe affaires et une classe premium eco.

Les avantages liés à cette cabine commencent dès l’aéroport, puisque un comptoir dédié permet de s’enregistrer et de déposer ses bagages ( 2 valises de 20kg chacune sont comprises dans le cadre du billet premium) sans attendre.

C’est là qu’un coupe fil m’a été remis pour passer la sécurité plus rapidement et ainsi pouvoir profiter plus longuement du salon « Lounge » de la compagnie (salon partagé avec d’autres transporteurs).

Si celui de Paris était confortable mais sans fioritures, celui auquel j’ai eu accès pour le vol retour, à l’aéroport de Los Angeles, proposait une offre de restauration incroyable !

De l’espace et du confort

A bord, la cabine premium est spacieuse, et composée de rangées de sièges répartis en 2-3-2. Processed with VSCO with a5 presetProcessed with VSCO with a5 preset

J’avais pris soin de choisir avant, sur le site de la compagnie, un siège donnant sur un hublot.

Pendant ce vol de près de 12h, j’ai particulièrement apprécié la largeur du siège et son inclinaison, qui m’ont permis d’être confortablement installé

Processed with VSCO with a5 preset

Le service en cabine était de qualité, plusieurs boissons et collations m’ont été servies pendant le vol, ainsi qu’un repas chaud.

Rien de luxueux de ce côté là, mais un plateau repas équivalent à ceux servis en cabine éco sur les autres compagnies. Simple et honnête.

A noter que ce service n’est pas offert en cabine éco sur Norwegian, où, comme sur toutes les compagnies low cost, les repas et boissons sont payants.

L’avantage ici, c’est que l’on peut commander son repas depuis son siège, grâce à un écran tactile personnel.

C’est depuis ce même écran que l’on accède au programme de divertissements à bord (films, séries, jeux) qui est, quant à lui, aussi riche que varié ( c’est le même système pour la cabine Premium et éco).

C’est aussi bien pratique pour suivre l’avancé du vol.

Processed with VSCO with a5 preset

 Une flotte moderne et « propre »

La flotte de Norwegian est l’une des plus récentes au monde. Tous les vols transatlantiques se font à bord du Dreamliner (Boeing), un appareil récent et peu bruyant, qui en plus consomme moins de carburant (ces appareils bénéficient d’une technologie innovante permettant une économie de carburant significative, et dégageant 20% de CO2 de moins que les avions de la génération précédente).

A bord de ces nouveaux avions, les caches hublots ont laissé place à un ingénieux système de filtre permettant de régler la luminosité provenant de l’extérieur.

Autant vous dire que j’ai profité de ce long vol pour m’amuser avec !

Et c’est donc près de 12h après avoir quitté Paris, que j’ai atterri à Los Angeles. Le vol s’est parfaitement passé et j’ai même réussi à dormir, ce qui m‘arrive rarement.

Un réseau mondial

Après ce test concluant, je ne peux que vous inviter à tenter vous aussi l’expérience Norwegian. Et les possibilités de vols sont multiples, car si la compagnie a initialement démarré ses activités en opérant des vols domestiques en Norvège, elle compte à présent une flotte de 138 appareils opérant plus de 500 routes vers 153 destinations en Europe, aux Etats-Unis, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient, aux Antilles, en Amérique du Sud et en Asie du Sud-Est. Le tout, toujours à bas coût

Ce qui laisse de nombreuses possibilités de voyager, sans se ruiner.

Pour réserver, rendez vous sur www.norwegian.com

Jérôme

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s