Parenthèse Parisienne enchantée au « Four Seasons George V »

 

Lorsque je voyage, j’en profite toujours pour découvrir des hôtels mythiques. Ceux qui ont une histoire, et dont les murs transpirent le passé. Ces hôtels légendaires, il y en a aussi beaucoup à Paris, mais à part pour y diner ou y prendre un verre, je m’étais toujours interdit d’y séjourner. Vivant à côté, y dormir n’avait pas de sens pour moi.

Puis récemment, à l’occasion d’un événement important, j’ai passé un week-end dans l’un des plus célèbres palaces de la capitale, le George V.

En franchissant les grandes portes noires de ce monument de l’hôtellerie de luxe, j’ai senti que je pénétrais dans un autre univers.

 

img_2205

Dans le hall, les créations démesurées de Jeff Leatham, célèbre directeur artistique floral américain (qui fleurit le tout Hollywood), se dressaient devant moi, laissant l’amateur de fleurs que je suis, rêveur.

img_2201

De l’arrivée, à mon départ, tous les membres du personnel  que j’ai rencontrés, mon appelés par mon nom. C’est aussi dans ce sentiment de ne pas être un client parmi tant d’autres, que réside la différence entre un hôtel et un hôtel de luxe.

Construit en 1928, cet hôtel de 244 chambres appartient aujourd’hui au groupe Four Seasons. En 2011, il a rejoint le cercle fermé des huit autres palaces français.

Ici le temps s’arrête, tout est calme et volupté. On en oublie même que l’on est au cœur de Paris, et à quelques centaines de mètres seulement, du vacarme des Champs Elysées.

img_2197img_2196img_2200img_2207

Dans la suite, aux tons clairs et au mobilier raffiné, m’attendaient un bouquet de roses blanches et l’un des ouvrages de Jeff Leatham,  comme si l’on ne me connaissait que trop bien…

img_2198img_2208img_4155img_2202

Après avoir dormi comme un bébé, le lendemain, c’est au restaurant étoilé,  Le Cinq, dont les fenêtres donnent sur la magnifique cour de marbre récemment rénovée, que j’ai pu profiter d’un petit déjeuner raffiné, et servi à table.

img_2206img_4717

L’hôtel possède un luxueux spa à taille humaine, doté notamment d’un bassin et d’un jacuzzi. J’ai pu m’y prélasser en toute tranquillité, car la majorité  des clients de l’hôtel étant étrangers, ils profitent de leurs journées pour visiter la capitale.

img_2209img_2203

Séjourner au George V se vit, plus que cela ne se raconte. C’est un moment d’exception que l’on savoure, avant de revenir à la réalité.

Depuis ce séjour, j’ai désormais décidé de m’octroyer de temps en temps, ce que j’appellerais  des « parenthèses parisiennes enchantées ».

Car il n’y pas besoin de partir très loin, pour se sentir ailleurs.

Jérôme

Four Seasons Hotel GEORGE V Paris

31, avenue George V

75008 Paris

http://www.fourseasons.com/fr/paris/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s