Hawaï, the Aloha State

J’ai toujours eu Hawaii dans un coin de ma tête, alors quand j’ai commencé à préparer mes vacances d’été,  l’idée est naturellement  revenue.  J’en ai parlé à certains de mes collègues qui y étaient allés en tournage, pour savoir ce qu’ils en pensaient, et leurs avis étaient plutôt mitigés. Un peu déçu, j’étais à deux doigts de choisir une autre destination, lorsque mon ami Pierre (www.pierreschuester.com) m’a persuadé du contraire. Il en rentrait, et son enthousiasme était tel, qu’il a réussi à me convaincre. Aujourd’hui je l’en remercie, car …il a vraiment bien fait !

Dans le cadre de ce voyage, j’ai choisi de faire étape, quelques jours avant et après, à Los Angeles. D’abord parce que j’adore cette ville (mais ça je vous en parlerai prochainement) , mais aussi parce que ca permettait de couper le vol, car Hawaï, ce n’est pas la porte à côté.

img_6189img_6188

C’est donc depuis LAX que j’ai rejoint, en 5h30 de vol, l’ile D’Oahu (Hawaï est un archipel composé de 6 iles).

L’ile d’Oahu est un passage obligé, car c’est ici que se trouve l’aéroport international d’Honolulu, ce qui  n fait naturellement, la destination la plus touristique de l’état.

La zone touristique d’Honolulu se concentre autour de la plage de Waikiki au sud de la ville, où sont regroupés tous les hôtels. La base militaire de Pearl Harbor se trouve à quelques kilomètres de là.

img_7832img_3431

Waikiki est une station balnéaire comme peut l’être Cancun, à part des hôtels en béton, des  bars et des magasins, il n’y a pas grand chose à voir. La station balnéaire est  bondée d’américains et de japonais, qui s’agglutinent les uns à coté des autres sur la plage.

Pour vraiment découvrir Hawaï, il faut louer une voiture, et  prendre la route, c’est vraiment là que l’émerveillement commence.

Suivre la côte et rouler, s’arrêter  pour admirer la vue et se laisser surprendre par le panorama jusqu’à en avoir le souffle coupé.

img_6534

C’est comme ça que j’ai découvert Hawaï, en suivant la route et mon intuition.

J’avais feuilleté un guide durant le vol, mais je ne l’ai plus ouvert du séjour.

J’avais gardé quelques spots en tête, le reste ce fut la surprise. Je pars du principe que les plus belles découvertes, nous les faisons souvent par hasard, j’ai pu le vérifier lors de mes précédents voyages,  et encore une fois ce fut le cas.
C’est comme ca que je vous conseille de découvrir Hawaï,  pour le reste, les photos parlent d’elles-mêmes:

img_7215img_7840img_7385img_8526img_7346img_3606img_3605img_7642img_3604img_3411img_3609

A faire :

Remonter la route des crevettes vers le nord, faire un arrêt food truck pour déjeuner, visiter le Ranch Kualoa pour retomber en enfance devant le décor naturel de Jurassic Park.

Assister au coucher de soleil sur la plage de North Shore, en sirotant une noix de coco devant le ballet des surfeurs. Prendre un petit avion, et aller découvrir les autres iles de l’archipel (j’ai visité l’ile de Maui également),  nager avec les tortues, assister à un Luau (fête traditionnelle), s’enfoncer dans une forêt de bambous et tomber sur une cascade d’eu claire.

Le plus : J’ai eu la chance de faire un tour d’Oahu en hélico pendant 45 mn, c’était une première, et je dois dire que c’était assez incroyable. Si vous pouvez vous l’offrir, je vous le recommande (env 250 euros par personne)

Le moins : Waikiki Beach, c’est amusant une journée, ou en soirée, mais sinon ca n’a pas beaucoup d’intérêt.

2 réflexions sur “Hawaï, the Aloha State

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s